Voyage - Page 2

  • Brancion : Un village fortifié fait tomber ses remparts !

    brancion,apf,lavigne,eric,handicap,71,bourgogne,mdph,handicapé,association,paraylsésL'image est parlante et évoque Napoléon devant Gizeh : " Soldats, du haut de ces pyramides quarante siècles vous comtemplent". Elle n'a pas la main posée sur le coeur comme Bonarparte mais le coeur y est bel et bien posé et du haut de son donjon on peut contempler 20 siècles de remparts qui s'ouvrent, en particulier aux personnes en situation de handicap ! Elle s'appelle Lisa VITALI... Et de vitalité elle n'en manque pas avec ses amis de l'association "La mémoire médiévale"qui plutôt que de bâtir des chateaux en Espagne ou de combattre des moulins à vents tels des Don Quichotte ou autres Sancho Pancha perchés sur leur Rossinante, mettent le pied à l'étrier pour ouvir un chateau en Bourgogne...

    Roman de Renart, Roman de la Rose, Roman d'une Journée...

    "Il y a des maux de dents qui paralysent comme certaines jambes trop fragiles qui nous clouent dans un fauteuil. Muni de mon handicap, par bonheur passagé, et tel le Vert Galant Henri IV (un anachronisme est excusable dès lors que l'on peut faire référence à l'association CHoSE !) je me rendis ce dimanche 7 avril à l'invitation de l'association "La mémoire médiévale" afin de participer à un forum associatif à Brancion. Une belle initiative que cette journée "Patrimoine, tourisme et handicap" soutenue par le Pays d'art et d'histoire entre Tournus et cluny et le conseil général de Saône-et-Loire.

    D'emblée, le parking semble bien rempli laissant présager le succès. L'impression est confirmée en passant ce qui a été l'ancienne porte d'enceinte du village médiéval. Ma 1ère rencontre, un chevalier du XXIèmeJoelette5508.jpg siècle assis dans une joëllette menée par la volonté, l'enthouiasme et les muscles de bénévoles qui prennent bonheur à faire sortir des sentiers battus ceux qui ont pourtant du mal à emprunter les voies carossables et à supporter les principes bafoués du droit à la liberté de circulation. Un peu plus loin les archers en les personnes de Marion, Jacques et Gérard du Comité Handisport de Saône-et-Loire proposaient une initiation au tir à l'arc et à la sarbacane. Plus loin dans les ruelles où dans le château des personnes aveugles ou malvoyantes déambulent et peuvent (enfin) respirer l'air et l'ambiance médiévale avec l'association Valentin Haüy et la mise à disposition de supports de viste en braille offerts par le Pays d'art et d'histoire, dont l'animatrice Loriane, guide d'un jour distille avec autant d'érudition que plaisirs non dissimulés ses lumières à nos esprits peu éclairés et nos yeux qui ne nous empêchent pas de voir décuplée, à travers une voix, la force de l'imaginaire se transporter dans le temps et l'espace...

    Une journée VIP spéciale personnes en situation de handicap ? Vous n'y pensez pas. On aurait pu voir incarné l'un des slogans de l'APF : "Vivre comme tout le monde avec tout le monde". En filigrane cette journée c'est aussi celle des rencontres, celle des personnes valides et des personnes, comme d'aucuns les brancion2.jpgillustrent, "d'autrement capables". À ce qualificatif qui m'a souvent interrogé voire ennuyé j'y vois tout d'un coup une facette que je n'avais pas réellement envisagée. En visitant les lieux, je me rends dans les locaux d'accueil dont l'entrée est intelligemment pensée. Utilisant les contraintes de la topographie elles deviennent un atout. Grâce soit faite à la déclivité :  La porte qui aurait partout ailleurs fermé l'accès en imposant une marche, cède le pas (ou la roue) à une immense baie vitrée qui tout à la fois illumine le local et en valorise le charme en permettant de compenser les méfaits de la pente. Gagnants-gagnants somme toute. Pénétrant donc dans les locaux d'accueil je suis attiré par "le parcours des 5 sens" lequel me fait prendre conscience avec la force de l'évidence que ces personnes qui en sont privés (pas de l'évidence, des sens) au moins pour partie, révèlent toute la jouissance que l'on néglige en les utilisant sans s'y arrêter. Un clin d'oeil au film l'empire des sens ? (toute référence cinématographique est excusable dès lors que l'on peut faire référence à l'association CHoSE ! bis repetita).

    Et nous, l'APF qu'apporterons nous durant cette journée ? Taraudé par ce fichu mal de dents je me sens bon à rien, voire mauvais à tout. Par chance en déambulant j'arrive sous la halle où sont réunies les associations. J'y rencontre mes partenaires et amis de l'Association AMI. Quelle belle association, certainement l'une des plus militantes de nous toutes, émanation du front populaire et héritières du Conseil National de la Résistance. Respect. Pour la seconde année consécutive elle organise un événement qui n'a de cesse de prendre de l'ampleur : Le printemps du Handicap, printemps du H pour les intimes et dans laquelle la présente journée s'inscrit. Le printemps c'est le renouveau, c'est l'herbe qui verdit... Me vient à l'esprit une action de l'APF : "Accéder c'est exister" dont l'objet est d'apposer des figurines vertes, orange, ou rouges dans les lieux publics en fonction de leur degré d'accessibilité. La boucle est bouclée : Le printemps et un village médiéval qui tend vers un mieux accessible : Tous les signaux sont aux verts. Une fois n'est pas coutume je ne serai plus ce Don Quichotte qui sur son Rosinante combattera contre les moulins à vents de l'inaccessibilité. Moulin à vents ou moulins à paroles ? Comme si le respect des lois n'était qu'un moulin à promesses. Pour autant je ne me sens pas plus un Alexandre le Grand en selle sur son fier Buscéphale. Je sais ô combien les réseaux de transport en commun du Conseil Général de Saône-et-Loire, nommés Buscéphale sont encore trop peu accessibles. Mais le jour n'est pas aux ruades. Mettons-nous au vert. Notre résultat est là :

     

    À l'évidence cependant un chateau médiéval ne peut être rendu accessible dans sa totalité en particulier pour ce qui concerne les personnes en situation de handicap moteur. Ici c'est l'environnement qui tend à le devenir et le futur verra des améliorations c'est certain, la réalité augmentée telle qu'elle existe à l'Abbaye de Cluny y contribuera, soyons-en sûr...

    Ainsi à l'heure des paradis, ici les seuls comptes sont les contes sans se raconter des histoires... Ici certes pas encore de label Tourisme et handicap et puisqu'il s'agit aussi de conte, ce label m'évoque "la belle au bois dormant" qui en l'occurrence n'a pas besoin d'un prince charmant pour ce réveiller tant elle déborde d'énergie. Si point de label, permettons nous au moins de décerner des lauriers en rendant à César ce qui est à César, à savoir à Lisa Vitali et toute son équipe.

    ... Nous n'irons plus au bois les lauriers sont coupés (toute référence à une chanson populaire est excusable dès lors que l'on peut faire référence à l'association CHoSE ! ter repetita). A qui comprendra !

    Merci encore. Allez vous rendre compte par vous-même"

    bandeau_final.jpg



  • Séjour de Noel à Paris

    Les 17, 18 et 19 décembre dernier, notre délégation a organisé, grâce à son groupe voyages, un séjour à Paris pour visiter les marchés de Noël et aller au Louvres...

     

    Séjour APF paris 2010 107.JPGNous sommes partis à 9 : 5 vacanciers et 4 accompagnateurs...

     

    Départ de Mâcon et de Chalon sur Saône sous la neige !... Mais, heureusement, le soleil est apparu pour notre voyage. Seule la soirée parisienne a été enneigée... Mais pas partout. Paris sous la neige, et dans les illuminations, c'était superbe !

    Nous étions installés à la Résidence Internationale de Paris qui est bien adaptée en générale (peut-être pas pour les fauteuils électriques les plus importants…). Nous y avons croisé des athlètes de la fédération Handisport qui partage les mêmes locaux.

    Pour les visites du marché de Noël, nous n’avons pas eu de chance, le temps était trop mauvais pour pouvoir en profiter, désolée Annie !...

    Nous avons malgré tout visité Paris « bye night » sur les bateaux mouches. Quelle vue magnifique !

    Le samedi après-midi, nous avons eu le grand plaisir d’aller à la représentation du cirque Phénix, qui propose des numéros d’acrobaties, de jonglage, de contorsionnistes,  de trapèze, etc… Époustouflants ! Nous avons tous été vraiment emballés par la proximité et le talent des artistes… !

    Nous sommes également passés par le Musée du Louvres. Ou plutôt : nous avons déambulés dans les méandres du Louvres ! C’est tellement grand !

    Nous devons bien reconnaitre que ne venir qu’une seule journée est frustrant car, avec les passages obligés par les différents monte-charges, il est difficile de tout voir… Mais la visite libre fut satisfaisante pour tous, c’est le principal ! N’est ce pas Anne-Marie ?

    Pour résumer, notre petite escapade à Paris nous a donné envie d’y retourner …beaucoup plus de temps ! Et nous a permis de faire connaissance en créant des liens particuliers.

    Comme dans tous les séjours APF !

    A la prochaine !

    Agnès.

    PS : le groupe voyage est composé de bénévoles et fait de son mieux pour vous satisfaire dans le choix des séjours qui vous sont proposés. N’hésitez-pas à donner votre opinion et à nous faire part de vos propositions, nous sommes toujours ouverts aux bonnes volontés et… nous avons besoin de vous !...

    Photos Paris 2010 APF 027.JPG
  • Besoin d’aides pour financer un séjour ?

     Nous vous rappelons que vous avez la possibilité de faire des demandes d’aides financières, auprès de certains organismes, afin qu’une partie du surcoût de votre séjour soit pris en charge.

    Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre ?

    - Les bénéficiaires de la Prestation de Compensation du Handicap peuvent envisager une aide de la maison Départementale de l'Autonomie-MDPH.

    - Pour les autres vous pouvez solliciter le Fond Départemental de Compensation du Handicap ou demander une réévaluation de votre complément d’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH).

    - Certains Comités d’entreprise prennent en charge une partie des séjours de leurs ayant droit en situation de handicap, n’hésitez pas à leur poser la question.

    - Vous pouvez également solliciter l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV) par le biais du dossier d’Aides aux Projets Vacances de l’APF, contactez la Délégation pour les modalités.

      - D’autres dispositifs existent, renseignez-vous auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), de votre mutuelle, de la Caisse d’Allocation Familiale (CAF), du Centre Communale d'Action Sociale (CCAS)  de votre commune, de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM), de l'Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ou bien encore auprès du Conseil Général et/ou Régional.

     

  • Les voyages de la délégation en 2011

    Voici les différents séjours prévus par le groupe Voyage pour l'année 2011 :
    vacances.jpg
    sDu 22 au 29 janvier 2011,séjour à la Ferme Léonie à St Laurent de Grandvaux dans le Jura ; Au programme : ski-fauteuil, promenade en traîneau tiré par des chiens, balade en calèche, visites de musée etc...
    6 vacanciers et 5 accompagnateurs sont sur le départ !

    sDu 22 au 29 juin 2011, séjour dans le Périgord Noir à St Génié ; Au programme : visites touristiques (Sarlat, châteaux...), promenade en Gabare, visites archéologiques et gastronomiques...

    sLe samedi 24 septembre 2011, journée à Eurodisney. Départ Gare TGV du Creusot, voyage en TGV direct, retour le soir même.

    sDu 5 au 7 décembre 2011, séjour à Strasbourg ; Au programme : marchés de Noël et spectacle la Revue du Royal Palace  www.royal-palace.com/clip-du-spectacle.html

    Tous ces voyages sont ouverts aux adhérents et aux bénévoles qui souhaiteraient accompagner un séjour !

    Pour chaque séjour vous recevrez un courrier d'information et d'inscription à renvoyer à la délégation.

    De nombreuses aides financières existent pour réduire le coût des vacances (voir note sur les aides), elles s'adressent aux vacanciers, aux parents ou aux accompagnateurs payant leur voyage, pensez à les demander  !