Revendications - Page 8

  • Projet de loi logement (ELAN) :

    Les associations demandent le retrait de l'article 18 de la loi Elan

    L’article 18 du projet de loi ELAN prévoit de passer de 100 % de logements accessibles à 90 % de logements évolutifs, avec un quota de 10 % de logements accessibles seulement.

    Depuis des mois, après des heures de discussions au sein du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), après plusieurs rencontres avec le Ministère de la Cohésion des territoires, et, enfin, à l'issue d'une ultime rencontre des Administrations avec des représentants du CNCPH et certaines associations - excluant de fait l’ensemble des acteurs engagés sur ces sujets depuis des dizaines d’années - le gouvernement n’a jamais pu définir de manière satisfaisante la notion de logement évolutif. 

    Par conséquent, les associations[1] prennent acte de l'impossibilité pour le gouvernement de prendre en considération les attentes des citoyens âgés ou en situation de handicap en matière d'offre et de conception de logements.

    [1] APAJH, APF France handicap, CFPSAA, FAS, Fédération nationale des associations de retraités, Fehap, FFAIMC, Fnath, GIHP, Unafam, Unapei, Uniopss

    Pour télécharger le Communiqué de Presse complet : C'EST ICI.pdf

  • Ressources des personnes en situation de handicap

    Ressources des personnes en situation de handicap :

    l’APF réveille la majorité !

     

    Lire la suite

  • Lettre suivi de l'actualité politique

    Voici la lettre de suivi de l'actualité politique consultable via ce lien : 

    Lettre suivi de l'actualité politique n 15_Vdef8 nov 2017_vdefdoc.doc

  • Comité interministériel du handicap

    comitéhandicap.jpg

    Ce mercredi 20 septembre a lieu le premier Comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat Macron. L’APF salue la tenue de ce Comité alors que le président de la République et le Premier ministre ont déclaré que le handicap serait une priorité du quinquennat. La nomination d’une Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, démontre la volonté d’une approche inclusive et transversale de cette question qui concerne 12 millions de Français∙e∙s.

    L’APF attend de ce rendez-vous que le gouvernement dévoile la « feuille de route » de sa politique du handicap pour les 5 années à venir. Elle souhaite notamment que soient levées les inquiétudes des personnes en situation de handicap et de leurs familles suite aux premières orientations du gouvernement qui les impactent directement : diminution des contrats aidés ; baisse des APL ; baisse des dotations aux collectivités territoriales, ainsi que les positions publiques du président de la République sur un allègement des normes, dans les logements, au détriment des droits fondamentaux des personnes en situation de handicap.

     

    Pour consulter le document complet : 3790895474.pdf